Le président Rivière annonce l'arrivée de Ben Arfa

27 mai 2015 - 20:28

L’heure était à la mise au point ce mercredi après-midi, sur la promenade des Anglais. Si les 22 degrés et le temps assez largement ensoleillé de la Côte d’Azur poussait au badinage, le président de l’OGC Nice- Jean-Pierre Rivère convoquait pour sa part la presse pour une conférence censée dresser la feuille de route pour la saison à venir. Car après un exercice rythmé par les conflits avec les supporters et une forme de défiance à l’égard du coach Claude Puel, des questions se posaient légitimement quant à l’avenir de l’entraîneur sur le banc de touche de l’Allianz Riviera.

Mais l’homme fort du Gym a tenu à se montrer on ne peut plus clair, en scellant définitivement l’avenir de son technicien : « Il sera là l’an prochain. On a un coach très intéressant, il fait un travail de fond considérable dans le club. Il n’y avait aucune raison d’imaginer qu’on ne fasse pas une année de plus ensemble. Claude est l’homme qu’il nous fallait, je n’ai jamais douté de lui. Il y a des divergences de vue sur un sujet précis ». Un sujet qui n’est autre que celui du fiston Grégoire Puel, utilisé au poste de latéral droit par son père, provoquant l’ire des supporters niçois. Une colère qui a fini par avoir raison de l’avenir du joueur dans la ville azuréenne :

Nice sur le point de boucler la venue de Ben Arfa

« Je vous confirme qu’on s’est fixé l’objectif de faire en sorte que Grégoire Puel s’exprime ailleurs. En janvier, il a eu des offres qu’il a refusées, mais je vous confirme que l’idée est que Grégoire parte », annonce ainsi laconiquement Rivère, courant par ailleurs court aux rumeurs faisant état de l’arrivée possible d’un directeur sportif, alors que le nom de Pierre Dréossi avait filtré. Mais cette conférence ne pouvait se conclure sans les traditionnelles questions en référence au mercato, à commencer par le sujet des possibles départs : « Les comptes sont à l’équilibre. On n’a pas besoin de vendre. Par le passé, on nous a reprochés de laisser partir des joueurs libres, mais on ne pouvait pas lutter », a-t-il lancé, avant de régler ses comptes avec l’un des cadres du groupe, Eric Bauthéac :

« Il y a un an, il veut partir, mais accepte finalement de rester. Aujourd’hui, il dit qu’il aime le club, etc. La semaine dernière, il monte dans les bureaux pour nous dire qu’il veut partir et on reçoit, comme par hasard, une "offrette" », déclare-t-il, sensiblement agacé par la situation. Point d’orgue de la conférence, le point sur les arrivées : « Des têtes d’affiche ? Soit vous avez un mécène, soit vous espérez faire grandir vos joueurs », a-t-il insisté comme pour calmer les espérances des supporters, avant de faire une annonce qui ravira sans doute les fans de l’OGC Nice au sujet de Ben Arfa : « Il reste un ou deux petits points à régler. Il sera Niçois l’an prochain. C’est un garçon de caractère, qui a toujours tenu sa parole. Il a refusé de très belles offres. Il n’a pas cédé aux sirènes. Hatem tient ses engagements ».

Commentaires

0-5
veteran 2 / grande paroisse 12 mois
veteran 2 / grande paroisse et 4 autres : résumés des matchs 12 mois
veteran 2 / grande paroisse et 4 12 mois
4-0
provins / veteran 2 12 mois
0-3
veteran 1 / sc briard 12 mois
0-2
veteran 1 / nandy 12 mois
2-1
la foret / senior 1 12 mois
u 11 equipe 2 et 8 autres 12 mois
u 11 equipe 2 et 8 autres 12 mois
0-2
anciens 1 / NANDY F.C. 12 mois
anciens 1 / NANDY F.C. : résumé du match 12 mois
3-0
CRISENOY US / ANC 1 1 an
CRISENOY US / ANC 1 : résumé du match 1 an
3-8
ANC 1 / AS BOMBON 1 an
ANC 1 / AS BOMBON : résumé du match 1 an

UN VRAI PLUS

                

Notre club est "CLUB AMBASSADEUR" de l'ESTAC (TROYES).

A LA RECHERCHE DE PARTENAIRES

Si un club de foot ne serait rien sans ses joueurs, ses dirigeants et ses bénévoles, il ne serait pas grand chose sans ses partenaires.

C'est pourquoi, aujourd'hui, le club fait appel aux sponsors pour se développer et tout simplement continuer d'exister.

Plusieurs types de sponsoring peuvent nous aider à faire progresser notre club:

  • Dons financiers
  • Achat d'un jeu de maillots + shorts + chaussettes revêtus du logo du sponsor
  • Achat d'équipements (ballons, sacs...)
  • Dons de lots susceptibles d'être distribués lors de nos manifestations (tournois, tombolas, loto)

INTERET FISCAL:
Les entreprises peuvent déduire de leur résultat imposable les versements qu'elles effectuent au profit d'une association sportive à but non lucratif!

Alors si vous connaissez une entreprise autour de vous qui voudrait aider le club, n'hésitez pas à les diriger vers nous!