Alliance de la Brie 77 Football Club : site officiel du club de foot de GRISY SUISNES - footeo

Martin Mimoun va partir de Laval

15 mai 2015 - 19:13

Parti du PSG pour signer professionnel à Laval en 2012 lorsqu’il avait 19 ans, Martin Mimoun va quitter le club de la Mayenne cet été alors qu’une prolongation de contrat lui tendait les bras. A la recherche d’un nouveau projet, le meilleur passeur du club en Ligue 2 (4 passes décisives) ne veut se fermer aucune porte. A 22 ans, il désire jouer avant tout.

Votre contrat prend fin cette saison ; on pensait que la prolongation était proche avec Laval. Finalement vous ne résignerez pas, pourquoi ?

Martin Mimoun : Le club voulait me garder deux ans de plus. Malheureusement, je n’ai pas énormément de temps de jeu et je n’ai pas senti que je pouvais vraiment intégrer le projet. Sportivement, ça fait 5 ans que je suis ici, j’ai besoin d’un nouveau challenge. 

Laval n’a même pas essayé de vous convaincre de continuer ? 

MM : Bien sûr. Ils m’ont dit que j’étais un jeune joueur d’avenir et qu’il comptait sur moi. Même si je ne suis pas titulaire à chaque match, le club avait envie de miser sur moi. Je n’ai pourtant pas ressenti la confiance qui aurait pu me pousser à prolonger. Honnêtement, j’ai fait le tour à Laval, ça fait cinq ans que je suis ici. Je ne serai plus à Laval l’année prochaine, c’est une certitude. 

Qu’est-ce qui pourrez-vous correspondre en termes de projet ?

MM : En France, dans un bon club de Ligue 2 où je peux m’épanouir. Après je ne m’empêche pas d’avoir des opportunités à l'étranger. Je parle avec des clubs en ce moment, mon agent (Franck Welfringer, ndlr) s’occupe de ça, mais rien n’est concret. Je veux signer dans un club où je vais jouer. Le sportif, ça sera primordial. Je dois enchaîner une saison pleine. 

Vous avez été formé à Paris, mais vous êtes parti très jeune sans même signer de contrat professionnel, c’était un choix ?

MM : A la base, je venais de l’INF Clairefontaine, j’étais en équipe de France chez les jeunes. Je suis arrivé au PSG ensuite, mais on m’a fait des promesses qui n’ont pas été tenues. J’ai eu des soucis avec un entraîneur en U19. Il a eu une promotion en CFA et comme j’étais dans ma dernière année dans la catégorie, j’ai préféré partir. 

Est-ce un regret d’être parti juste avant l'énorme projet actuel ? 

MM : Pas du tout. Aucun joueur de ma génération n’a percé à Paris. Tout le monde mène sa barque mais loin du PSG. Aujourd’hui, je ne sais pas comment ça se passe. Le problème c’est que j’ai été très mal conseillé quand je suis parti. J’avais des offres en Ligue 1, de Lorient notamment, mais cela ne s’est pas fait. Je me suis retrouvé à signer à Laval fin août. J’ai passé cinq années magnifiques, c’est ici que je suis devenu professionnel. Je veux maintenant progresser pour arriver en Ligue 1 très vite. 

Commentaires

0-5
veteran 2 / grande paroisse 1 an
veteran 2 / grande paroisse et 4 autres : résumés des matchs 1 an
veteran 2 / grande paroisse et 4 1 an
4-0
provins / veteran 2 1 an
0-3
veteran 1 / sc briard 1 an
0-2
veteran 1 / nandy 1 an
2-1
la foret / senior 1 1 an
u 11 equipe 2 et 8 autres 1 an
u 11 equipe 2 et 8 autres 1 an
0-2
anciens 1 / NANDY F.C. 1 an
anciens 1 / NANDY F.C. : résumé du match 1 an
3-0
CRISENOY US / ANC 1 1 an
CRISENOY US / ANC 1 : résumé du match 1 an
3-8
ANC 1 / AS BOMBON 1 an
ANC 1 / AS BOMBON : résumé du match 1 an

UN VRAI PLUS

                

Notre club est "CLUB AMBASSADEUR" de l'ESTAC (TROYES).

A LA RECHERCHE DE PARTENAIRES

Si un club de foot ne serait rien sans ses joueurs, ses dirigeants et ses bénévoles, il ne serait pas grand chose sans ses partenaires.

C'est pourquoi, aujourd'hui, le club fait appel aux sponsors pour se développer et tout simplement continuer d'exister.

Plusieurs types de sponsoring peuvent nous aider à faire progresser notre club:

  • Dons financiers
  • Achat d'un jeu de maillots + shorts + chaussettes revêtus du logo du sponsor
  • Achat d'équipements (ballons, sacs...)
  • Dons de lots susceptibles d'être distribués lors de nos manifestations (tournois, tombolas, loto)

INTERET FISCAL:
Les entreprises peuvent déduire de leur résultat imposable les versements qu'elles effectuent au profit d'une association sportive à but non lucratif!

Alors si vous connaissez une entreprise autour de vous qui voudrait aider le club, n'hésitez pas à les diriger vers nous!