Marseille veut recruter des jeunes

6 mai 2015 - 16:51

Les clubs de Ligue 1 ne disposant pas, mis à part le Paris SG, des mêmes moyens financiers que leurs voisins européens, ils doivent rivaliser d’ingéniosité pour recruter. L’Olympique de Marseille tiendrait ainsi une idée astucieuse pour réussir un ou plusieurs jolis coups sur le marché des transferts. Selon les informations de France Football, la cellule de recrutement phocéenne s’est récemment penchée sur plusieurs jeunes talents de Chelsea. Les scouts marseillais ont même supervisé in situ ces joueurs à fort potentiel. Leurs dossiers ont été transmis à Marcelo Bielsa et à son staff et sont actuellement à l’étude, annonce l’hebdomadaire.

Aucun nom n’a filtré, mais les hommes forts de l’équipe qui a remporté la Youth League, équivalent de la Ligue des Champions U19, étaient très certainement dans le viseur des observateurs olympiens. On pense à Dominic Solanke (17 ans), attaquant racé meilleur buteur de la compétition avec 12 réalisations, ou à Isaiah Brown (19 ans), véritable dynamo au milieu du terrain, auteur d’un doublé en finale contre le Shakhtar Donetsk (2-3). Deux joueurs que José Mourinho tient en très haute estime. « Ma conscience me dit que, si (...) Brown et Solanke ne deviennent pas internationaux A d’ici quelques années, j’aurais raté mon coup. S’ils s’imposent à Chelsea, ils s’imposeront en sélection anglaise, c’est quasi certain », confiait le Special One à l’UEFA. C’est dire le potentiel !

Le flou autour des noms...

D’autres éléments pourraient également figurer dans le viseur marseillais, tels que Charly Musonda (18 ans), jeune pépite belge intenable balle au pied, ou encore Ruben Loftus-Cheek (18 ans), box-to-box élancé. Idem pour Jérémie Boga (19 ans). Formé à l’AS PTT Marseille, le milieu offensif très tonique nous avouait il y a encore quelques jours qu’il verrait cette option d’un bon œil. « Mon premier choix serait de rester en Angleterre, après, on verra les options. Et si il y a de bonnes options en L1 qui correspondent à mon profil alors pourquoi pas. Un prêt à l’OM ? C’est mon club de cœur donc s’il me sollicite pourquoi pas ! », a-t-il confié. La liste est donc longue.

D’autant que les pensionnaires du Vélodrome ont peut-être également jeté un oeil aux nombreux jeunes prêtés par les Blues aux quatre coins de l’Europe, de Gaël Kakuta (23 ans, cédé au Rayo Vallecano) à Christian Atsu (23 ans, cédé à Everton) en passant par Nathaniel Chalobah (19 ans, cédé à Reading et annoncé un temps à Bordeaux), Wallace (21 ans, cédé à Vitesse) ou Bertrand Traoré (19 ans, cédé à Vitesse). À l’OM, qui doit gérer par ailleurs l’incertitude autour de son avenir sportif (qualification européenne ou non) et de celui de son coach, de trancher définitivement pour ensuite tenter de convaincre Chelsea.

Commentaires

0-5
veteran 2 / grande paroisse 12 mois
veteran 2 / grande paroisse et 4 autres : résumés des matchs 12 mois
veteran 2 / grande paroisse et 4 12 mois
4-0
provins / veteran 2 12 mois
0-3
veteran 1 / sc briard 12 mois
0-2
veteran 1 / nandy 12 mois
2-1
la foret / senior 1 12 mois
u 11 equipe 2 et 8 autres 12 mois
u 11 equipe 2 et 8 autres 12 mois
0-2
anciens 1 / NANDY F.C. 12 mois
anciens 1 / NANDY F.C. : résumé du match 12 mois
3-0
CRISENOY US / ANC 1 1 an
CRISENOY US / ANC 1 : résumé du match 1 an
3-8
ANC 1 / AS BOMBON 1 an
ANC 1 / AS BOMBON : résumé du match 1 an

UN VRAI PLUS

                

Notre club est "CLUB AMBASSADEUR" de l'ESTAC (TROYES).

A LA RECHERCHE DE PARTENAIRES

Si un club de foot ne serait rien sans ses joueurs, ses dirigeants et ses bénévoles, il ne serait pas grand chose sans ses partenaires.

C'est pourquoi, aujourd'hui, le club fait appel aux sponsors pour se développer et tout simplement continuer d'exister.

Plusieurs types de sponsoring peuvent nous aider à faire progresser notre club:

  • Dons financiers
  • Achat d'un jeu de maillots + shorts + chaussettes revêtus du logo du sponsor
  • Achat d'équipements (ballons, sacs...)
  • Dons de lots susceptibles d'être distribués lors de nos manifestations (tournois, tombolas, loto)

INTERET FISCAL:
Les entreprises peuvent déduire de leur résultat imposable les versements qu'elles effectuent au profit d'une association sportive à but non lucratif!

Alors si vous connaissez une entreprise autour de vous qui voudrait aider le club, n'hésitez pas à les diriger vers nous!